Généralités

Les types de fichiers

Les types de fichiers
Prérequis
L’arborescence : des fichier et des dossiers

Les fichiers sont la base d’un outil numérique, ils représentent l’ensemble des contenus de ce dernier, certains permettent leur fonctionnement, d’autres sont manipulés quotidiennement par nous autres utilisateurs. Cependant, il existe pléthore de contenus numériques différents, ceux-ci sont par conséquent classés par types de fichiers.

Objectifs de l’article

Dans cet article, nous allons faire un zoom sur les différents types de fichiers existant sur nos ordinateurs, et par conséquent sur tout autre objet numérique, l’ordinateur étant celui qui de manière générale saura en interpréter le plus grand nombre ! Aussi, nous évoquerons les objectifs de chaque type et essaierons de comprendre le pourquoi du comment...

Les extensions

Chaque fichier dispose de ce que l’on appelle une extension, cette extension permet d’indiquer au système d’exploitation et à l’utilisateur le format (ou type) de fichier dont il s’agit. Le système d’exploitation pourra ainsi trouver automatiquement si il dispose d’application(s) permettant d’ouvrir, de lire (d’interpréter) ce fichier.

L’extension fait partie intégrante du nom du fichier, elle vient prolonger ce dernier tel un suffixe, séparée par un point « . » (voir visuel ci-dessus).
La plupart des extensions sont composées de deux ou trois caractères, principalement des lettres mais elles peuvent contenir également des chiffres. Toutefois les extensions peuvent être plus longues.

Les extensions masquées

Là où les choses peuvent parfois se compliquer, c’est lorsque les ordinateurs décident de masquer les extensions des fichiers, ainsi les fichiers portent un nom sans extension, ce qui peut engendrer un cumul des extensions dans un même nom de fichier, si l’utilisateur décidait d’ajouter manuellement l’extension en renommant le fichier, et peut provoquer des noms de fichiers comme monFichier.extention1.extension2.
Il est conseillé de toujours faire afficher les extensions afin de mieux cerner les types de fichiers, si toutefois celles-ci ne s’affichent pas, l’utilisateur peut demander à les afficher en accédant aux informations (ou propriétés) d’un fichier.

Exemple :
Sur le visuel ci-dessus, on peut voir deux fichiers de type .png. Le premier (logo.png) a son extension affichée, le deuxième (sunset) a son extension masquée. En accédant aux informations du fichier sunset, on remarque dans le premier cadre orange qu’il s’agit d’un fichier de type image PNG, mais on peut voir aussi dans le deuxième cadre que son extension est masquée. Ainsi en cliquant sur la case cochée bleue, l’extension s’affichera de la même façon que sur le fichier logo.png. Nous aurons donc logo.png et sunset.png

Formats libres vs formats propriétaires

Il existe de nombreux formats de fichiers, et par conséquent de nombreuses extensions associées. Nous avons tenté de classer ces dernières par catégories afin de clarifier les usages des fichiers.
Chaque catégorie peut à la fois contenir des formats de fichier libres, qui pouvant être lus par de nombreuses applications, mais aussi des formats de fichier propriétaires qui ont été conçus pour des applications dédiées, généralement payantes. Les formats de fichiers propriétaires ne sont donc pas toujours utilisables sur plusieurs applications.

Les formats, une liste non exhaustive mais indispensable

Il est quasiment impossible de connaître tous les formats de fichiers existant dans le monde informatique. Cependant, il est important de comprendre les principaux types couramment utilisés et leurs usages.
Pour faire simples : De la même manière qu’un livre est différent d’une photographie, d’un écran de télévision ou d’une radio, en informatique on ne traite pas du texte comme on traite des images, des vidéos ou de la musique, ... chaque média à droit à des formats différents.

1er type - Les fichiers Office

A. Pour le traitement de textes

Concernant le traitement de textes, les principaux formats utilisés sont répertoriés dans le tableau ci-dessous. On peut noter que les fichiers .txt et .rtf peuvent être facilement lus et édités par tout type d’outils numériques, en revanche ces deux formats sont très basiques au niveau de la mise en page.

L’un des formats sans doute les plus utilisés est le word (.doc et .docx). Ces formats ont été conçus par Microsoft qui est le leader sur le marché. Bien que ces formats soient propriétaires ils peuvent aujourd’hui être lus et modifiés par quasiment toutes les applications libres ou propriétaires de traitement de texte.

Le .odt est l’équivalent libre du .docx, il peut par conséquent peut être interprété par l’ensemble des logiciels libres de traitement de texte, donc si vous ne pouvez pas ouvrir un fichier .odt, il suffit de télécharger un logiciel de traitement de texte libre gratuit comme Libre Office, Open Office ou Free Office.

Le .page est quant à lui propriétaire et peut être lu et modifié uniquement avec le logiciel Page d’Apple. Il est donc déconseillé de l’utiliser pour du travail collaboratif. En revanche le logiciel d’Apple permet d’exporter dans d’autres formats.

Format Extension Type
Texte simple .txt Libre
Rich Text Format (Format de texte enrichi) .rtf Propriétaire
Document Microsoft Word .doc Propriétaire
Document Microsoft Word (> 2007) .docx Propriétaire
Open Document Text .odt Libre
Apple Page .page Propriétaire

B. Pour les tableurs

Concernant les tableurs, on retrouve de la même manière que pour le traitement de texte 3 types de fichiers principaux :

  1. Les fichiers Microsoft (.xls, .xlsx), qui pourront être interprétés par la plupart des logiciels du fait de la démocratisation de leur utilisation.
  2. Les fichiers .ods libres, qui pourront être ouvert par tout logiciel libre.
  3. Les fichiers numbers, réservés aux utilisateurs de Mac et du logiciel Numbers uniquement.
Format Extension Type
Tableur simple .csv Libre
Microsoft Excel .xls Propriétaire
Microsoft Excel 2007) .xlsx Propriétaire
Open Document Sheet .ods Libre
Apple Numbers .numbers Propriétaire

C. Pour les présentations

Enfin, rapport aux diaporamas de présentation, que l’on intitule bien souvent à tort “PowerPoints”, une fois encore Microsoft a démocratisé les logiciels de bureautique. On retrouve ainsi :

  1. Les fichiers Microsoft (.ppt, .pptx) qui pourront être interprétés par la plupart des logiciels.
  2. Les fichiers .odp libres, qui pourront être ouvert par tout logiciel libre.
  3. Les fichiers .keynote, réservés aux utilisateurs de Mac et du logiciel Keynote uniquement.
Format Extension Type
Microsoft Powerpoint .ppt Propriétaire
Microsoft Powerpoint 2007) .pptx Propriétaire
Open Document Presentation .odp Libre
Apple Keynote .keynote Propriétaire

Que faut-il utiliser ?
Tout cela dépend des objectifs, si un utilisateur crée des documents et que ces documents sont toujours modifiés par la même personne sur le même ordinateur, les formats natifs du logiciel seront toujours les plus optimisés.
Par exemple : Si l’utilisateur utilise Word, il est normal qu’il travaille sur du .doc ou .docx. Si ce dernier utilise LibreOffice, il travaillera avec le .odt, si il travaille sur Apple Page, il utilisera le .page.

En revanche, si un utilisateur souhaite partager un les documents qu’il crée avec d’autres utilisateurs, il doit s’assurer au préalable que les autres utilisateurs pourront lire ce dernier, c’est pourquoi il est conseillé de toujours transmettre à la fois le format propriétaire mais aussi le même document sous un format libre.

2ème type - Les fichiers PDF

Les fichiers PDF ont été conçus pour palier toutes les difficultés que peuvent engendrer les fichiers “Office”, nous reviendrons en détail sur ce format et son utilisation, mais il faut bien garder à l’esprit que tout ordinateur, smartphone et tablette peut lire un pdf. En revanche ce dernier est bridé et ne peut être modifié.

Format Extension Type
Portable Document Format .pdf Libre

3ème type -Les fichiers images

Pour les images, les choses sont différentes, car tous les systèmes d’exploitations peuvent interprétés l’ensemble des formats, donc les précautions à prendre ne sont pas les mêmes que pour les fichiers office.

On distingue deux types de formats d’images, les images dites « Bitmap » composées de pixels colorés et les images dites « vectorielles » composées de vecteurs (droites ou courbes géométriques).

On notera que les types de fichiers les plus répandus sont le .jpg, utilisé par la quasi totalité des appareils photos, smartphones, etc...
Ainsi que le .png, qui dispose de la particularité de pouvoir conserver certaines zones d’une image transparentes.

A. Pour les images dites “Bitmap”

Format Extension Type
Joint Photographic Experts Group .jpg, .jpeg Libre
Portable Network Graphics .png Libre
Graphics Interchange Format .gif Libre
Windows Bitmap .bmp Propriétaire
Raw (brut) .raw Libre

B. Pour les images vectorielles

Format Extension Type
Encapsulated PostScript .eps Libre
Scalable Vector Graphics .svg Libre

4ème type -Les fichiers Multimédias

A. Pour les vidéos

Les formats de fichiers vidéos sont très très nombreux, et au delà du nombre d’extension, deux fichiers d’une même extension peuvent ne pas être basés sur les mêmes algorithmes. De ce fait un ordinateur peut très bien lire un fichier vidéo .mp4, et ne pas parvenir à lire un second qui sera du même type.

Nous reviendrons plus en détail sur les circonstances qui peuvent provoquer certaines problématiques de lecture, et sur la manière de les éviter. Pour autant on peut dire qu’aujourd’hui on rencontre 3 formats vidéos majeurs sur ordinateurs, le .mp4, ainsi que le .avi (sur windows) et le .mov (sur mac).

Format Extension Type
MPEG-4 .mp4, .m4v Libre
Audio Video Interleave (Imbrication Audio Vidéo) .avi Propriétaire
QuickTime video .mov Libre
Windows Media Video .wmv Propriétaire

B. Pour le son

Côté sonore, le nombre de formats est beaucoup moins impressionnant qu’en vidéo, de plus, il est très rare de ne pas parvenir à lire des fichiers sonores. On retrouve de manière générale le .mp3 et le .wav sur la plupart des ordinateurs, smartphones, ...

Format Extension Type
MPEG-1/2 Audio Layer III .mp3 Libre
Waveform Audio File Format .wav Libre
Audio Interchange File Format .aiff Libre

4ème type - Les fichiers Archive

Les archives sont des fichiers particuliers qui feront également l’objet d’un article dédié. Ils disposent de deux fonctions principales que sont :

  1. Le regroupement de plusieurs fichiers et/ou dossiers.
  2. La compression de l’ensemble des fichiers qu’ils contiennent.

Les extensions les plus rencontrées sont les .zip et .rar.

Format Extension Type
ZIP .zip Libre
Roshal ARchive .rar Propriétaire
Sept Zip .7z Libre
Tape Archiver .tar Libre

5ème type - Les fichiers Image disque

Les fichiers d’image disque sont assez particuliers car historiquement ils regroupaient sous la forme d’un seul fichier, le contenu d’un CD (Compact Disc) ou d’un DVD (Digital Versatile Disc).
Aujourd’hui, l’usage des disques se fait de plus en plus rare, pour autant les images sont des bons moyens de regroupement de plusieurs fichiers. On notera notamment l’usage plutôt courant des .dmg sur MacOS

Format Extension Type
Image disque norme ISO 9660 .iso, .img Libre
Apple Disk Image .dmg Propriétaire

6ème type - Les fichiers Polices de caractères

Tout ordinateur ne possède pas nativement toutes les polices d’écriture, chaque utilisateur peut en installer de nouvelles à sa guise. Ces dernières disposent également de leurs propres formats qui peuvent en principe être interprétés par tout système d’exploitation.

Format Extension Type
TrueType Format .ttf Libre
OpenType Format .otf Libre
Embedded OpenType .eot Libre
Web Open Font Format .woff Libre

7ème type - Les fichiers Programmes

Les applications ont des extensions spécifiques, on en distingue deux principales, les .exe sur Windows et les .app sur MacOS.
Parfois les applications requièrent des installations préalable, les packages d’installation peuvent être contenu dans des .msi sur Windows et dans des .pkg sur MacOS.

Format Extension Type
Fichier executable Windows .exe Libre
Fichier installation Windows .msi Libre
Application MacOS .app Libre
Fichier installation MacOS .pkg Libre

8ème type - Les fichiers systèmes

De nombreuses extensions existent dans les fichiers systèmes, parmi elles un utilisateur a de fortes chances de croiser les fichiers DLL sur Windows. Ces fichiers font souvent l’objet de messages d’erreurs rencontrés par les utilisateurs lors d’un mauvais fonctionnement d’applications.

Format Extension Type
Dynamic Link Library .dll Propriétaire

9ème type - Les fichiers web

Les fichiers destinés à être lus et interprétés par les navigateurs Internet sont nombreux, parmi eux on retrouve 3 langages d’intégration et de programmation : HTML, CSS et JavaScript.

Format Extension Type
Hypertext Markup Language .html Libre
Cascading Style Sheets .css Libre
JavacScript .js Libre

10ème type - Les autres formats logiciels

Il existe des dizaines, voir des centaines de formats de fichiers différents, quasiment autant que de logiciels existant dans le monde informatique.

Exemples :
Si vous disposez d’une application de création graphique, ou de montage vidéo, de gestion comptable, etc. Chacun de ces logiciels aura un ou plusieurs formats spécifiques d’enregistrement pour traiter ses données, et seuls ces logiciels seront en mesure de modifier ces fichiers.

Des formats de fichiers aux applications

Je ne peux pas ouvrir un fichier, que faire ? La première étape c’est d’identifier le type de fichier, de quoi s’agit-il, à partir de quel logiciel a-t-il été créé ? Si vous l’ignorer, le plus simple est d’effectuer une recherche sur Internet à partir de son extension ou du type de fichier. Puis de voir quelles sont les applications qui permettront d’interpréter ce fichier.

Il faut bien comprendre qu’un système d’exploitation ne sait pas interpréter tous les formats de fichiers, et ce n’est pas ce qu’on lui demande, ses fonctions permettent uniquement de disposer d’un outil basique fonctionnel.
Ce sont les applications installées par les utilisateurs, selon leurs besoins, qui permettent l’interprétation de bon nombre de formats.

Glossaire
Fichier

Réactions

Vous devez créer un compte pour pouvoir réagir aux articles. Pour ce faire, merci de remplir les champs ci-dessous.

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site Internet.
Ce nom sera utilisé en en-tête des commentaires.
Votre mot de passe doit contenir au moins 6 caractères.
Aucune réaction pour le moment, soyez le premier à réagir à l'article !

Autres articles

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, et les statistiques de visites.